« Ce n’est pas pour devenir écrivain qu’on écrit. C’est pour rejoindre en silence cet amour qui manque à tout amour. » (Bobin) Votre biographie
Selon Erneaux, dans l’écriture, nous devenons l’ethnologue de nous-mêmes.

Multiple, fragmentée, soumise aux événements de l’Histoire avec un grand H et de votre histoire particulière, votre vie est un joyau à transmettre.

Raconter sa vie, en faire le récit, c’est d’abord y mettre du sens. il s’agit de chosir un angle de vue – récit ou fragments – de sélectionner des moments, de définir les limites de son texte.

Faîtes renaître les plus beaux moments de votre vie !

  • L’âge de l’enfance : de la petite enfance à la fin de la scolarité, éveil à la vie, fondation, orientation,
  • l’âge des fondations avec les choix de métier, de famille, d’amitié, de régions ou de pays,
  • l’âge de la maturité : au milieu de la vie, avec le point sur les réalisations, les réussites, les regrets aussi,
  • l’âge de la sagesse : laisser une trace de vie, sérénité, transmission, beauté du crépuscule.